8 mars : Intenses activités à Béjaïa

1231

A Béjaïa, plusieurs établissements ont préparé diverses activités pour célébrer la Journée internationale de la femme, à savoir la maison de la culture, le TRB, l’UNFA, le CFVA et la maison de l’artisanat, en plus de l’Association des Auteurs Interprètes. Ainsi, la maison de la culture organise, tout au long de la semaine en cours, une exposition de la femme artiste. Robes, bijoux, gâteaux, poterie sont, aussi, au rendez-vous au niveau du hall et des étages du bâtiment de la maison de la culture Taos Amrouche. Dans le même bâtiment, et dans la galerie d’art, le comité des fêtes de la ville de Béjaïa a organisé une exposition avec les femmes artistes de Béjaïa. On y trouve également de l’artisanat, avec des tapis, des tableaux de peinture, de la poésie, en plus des robes, gâteaux, bijoux…. Le siège de l’UNFA abrite, aussi, des activités à l’occasion de cette date du 8 mars. A noter que cette association historique dispense en permanence des cours de couture, qui permettront aux femmes d’exercer un métier et de se prendre en charge. L’exposition verra un certain nombre de la gent féminine exposer ses produits, en plus d’autres activités parallèles. De son côté, la maison de l’artisanat, sise à Sidi Ali Lebhar, organise, au profit de ses adhérents, une exposition, pour marquer la Journée internationale de la Femme. De nombreux artisans seront présents pour honorer cette journée particulière. Le théâtre régional Malek Bouguermouh de Béjaïa organise, lui aussi, des activités artistiques, dont le programme s’étale jusqu’au 14 mars. Signalons qu’au niveau de ce théâtre, se tiennent déjà une exposition des femmes artistes, celle de l’association des Femmes Actives, et des galas de musique avec Cheb Sami Khelifi, Hassen Terki, Cheb Farouk Bekka, Cheb Tarik et Cheb Ahmed Younsi. Enfin, l’association des Auteurs Interprètes de Béjaïa va se distinguer avec des activités originales, qui seront organisées à la maison de la culture. Il s’agit du Salon de la femme créatrice, un Achouik avec Tizi Lale, un mariage traditionnel kabyle et un immense gala d’Ourar Nel Khalath de la troupe Lahna.