Alerte à la consommation du lait infantile Celia

561

Les équipes de l’entreprise Celia sont en train de récupérer les lots de lait concernés auprès des pharmacies, des supérettes et des hypermarchés.

Le lait infantile Celia soupçonné en France d’être contaminé par la salmonelle est sur le point d’être retiré du marché algérien. C’est du moins ce qu’affirme Celia Algérie, la société importatrice de ce produit fabriqué en France.
“La société d’importation de lait infantile, Celia Algérie, a rappelé une série de produits commercialisés en Algérie sous la marque Celia suite à une alerte en France”, indique le communiqué de cette entreprise citée par l’APS. Ce rappel intervient après que des lots de lait infantile Celia ont été récemment retirés du marché français après soupçon de contamination à la salmonelle. “Bien que tous les lots importés aient été analysés par le laboratoire vétérinaire régional de Tlemcen et aient été déclarés conformes, Celia Algérie a pris la précaution de rappeler l’ensemble des lots de produits Celia expert 1er, 2e et 3e âge, Celia AR, Celia AR LBG, Celia Pré et Celia Digest, fabriqués depuis le 15 février 2017”, précise le texte.
Celia Algérie informe la clientèle que les produits Celia Dévelop et Celia Sro ne sont pas concernés par ce rappel car ils ne sont pas fabriqués dans la même usine en France.
En outre, Celia Algérie précise que les produits rappelés pourront être rapportés par les clients pour leur remboursement même s’ils ont été entamés.
Contactée, une représentante de Celia Algérie nous a informés que ses équipes sont en train de récupérer en Algérie les lots concernés auprès des pharmacies, superettes, hypermarchés, des grossistes et demi grossistes. Ces derniers font également le même travail auprès de ces espaces commerciaux. Une opération qui prendra quelques jours selon cette source.
Les clients qui sont en possession de ce lait , ajoute-t-elle peuvent se faire rembourser auprès des pharmacies, supérettes et hypermarchés en leur remettant le produit. Si ces commerçants refusent de le faire, ils doivent s’adresser à Celia Algérie pour se faire rembourser.

Réaction timide du ministère du Commerce
Dans un communiqué laconique cité par l’APS , le ministère du Commerce annonce avoir pris des mesures suite aux alertes faisant état de la contamination par la salmonelle du lait infantile fabriqué par le groupe français Lactalis commercialisé en Algérie sous la marque Celia. “Suite aux informations rapportées par certains médias internationaux faisant état de la contamination par la salmonelle des laits infantiles de marque Picot SL, Milumel Bio et Pepti Junior (sous la marque Celia en Algérie), le ministère du Commerce informe l’ensemble des consommateurs qu’au titre du principe de précaution des mesures ont été prises dans ce cadre.” Mais sans donner plus de détails. “Le ministère appelle les consommateurs à plus de vigilance lors de l’achat ou la consommation de ces produits.” Une réaction bien timide.
En France, le gouvernement a interdit sa commercialisation dans le pays et son exportation, notamment vers l’Algérie.
Il faut savoir que le gouvernement français, rapporte l’AFP, a annoncé dimanche un retrait massif de laits infantiles fabriqués par le groupe français Lactalis destinés à la France et des marchés étrangers en raison d’un risque de contamination par les salmonelles. “De nombreux pays sont concernés, l’Algérie, le Maroc, la Grande-Bretagne, Taiwan, la Roumanie, la Grèce, le Bangladesh, la Chine, le Pérou ou encore le Pakistan.”
Ce rappel avait été ordonné après la contamination par des salmonelles en France de 20 bébés âgés de moins de six mois qui avaient consommé ce lait infantile.
À noter que les salmonelloses “sont des intoxications alimentaires allant de la gastro-entérite à des infections plus graves. Elles sont potentiellement plus dangereuses pour les jeunes enfants, les personnes âgées ou celles dont le système immunitaire est affaibli”.