APC d’Akbou – L’exécutif installé

819

Le nouvel exécutif communal d’Akbou a été installé jeudi dernier. Les élus de la liste Akbu Tadukli (Union d’Akbou), parrainés par le Mouvement de l’Entente nationale (MEN), ayant obtenu une majorité relative, ont scellé une alliance avec ceux du Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD). Toutefois, les autres membres de cette nouvelle assemblée ont quasiment tous approuvé la nomination de cet exécutif lors de cette première session extraordinaire. Ils ont tellement été échaudés par les mandats précédents, notamment celui de la dernière mandature – qualifiée de mandat à blanc –, que l’on a facilité la tâche du nouvel édile local. Ils ont en même temps approuvé le budget supplémentaire 2017, mais aussi l’adjudication des marchés afférents au stationnement, de fruits et légumes, de l’assurance de la flotte communale et la mise en place d’une commission chargée d’établir un sommier d’existence, qui semble avoir fait défaut à cette APC, considérée comme l’une des plus riches à l’échelle nationale. Il s’agira notamment d’inventorier tous les biens communaux, d’autant qu’ils peuvent constituer une ressource à l’APC en termes de loyers. À l’issue de cette alliance en Akbu Tadukli (MEN-RCD), les élus de la première composante, qui détient une majorité relative avec sept sièges, s’adjuge trois vice-présidences, à savoir économie et finances ; équipements et travaux ; aménagement du territoire et urbanisme. Les deux autres obtiennent une vice-présidence chacun et s’occuperont des affaires sociales, culturelles, sportives et jeunesse et santé, hygiène, protection de l’environnement et voirie. Quant aux commissions, les 23 élus de la nouvelle assemblée Akbou Tadukli (7 sièges), RND (5), MPA (3), MEN (3), RCD (3) et FFS (2) auront à y siéger tous et décideront ensemble de la répartition des présidences.