Des armes à feu et une quantité de munitions saisis à Béjaïa

343

Les forces de police relevant de la Sûreté de la wilaya de Béjaïa ont pu, au cours de cette semaine, « mettre fin aux agissements de deux mis en cause dans un trafic d’armes à feu et de munitions », a indiqué samedi la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué.

Les faits de cette affaire remontent à l’exploitation d’informations fiables parvenues aux éléments de la Sûreté de la daïra d’Amizour faisant état de la détention par un individu, repris de justice, d’armes à feu destinées au trafic. les opérations de recherche et d’investigations menées par les éléments de police sur le terrain ont permis l’identification et l’arrestation du mis en cause dont le domicile a été perquisitionné où 3 pistolets semi-automatiques, un fusils de chasse et une paire de jumelle ont été saisis outre 6 téléphones portables et une somme d’argent », précise le communiqué.

« L’enquête avec l’inculpé a donné lieu à un élargissement de compétence à la wilaya de Sétif où un deuxième mis en cause a été arrêté et une quantité de 104 cartouches de différents calibres a été saisie outre 3 ceintures porte cartouches et du matériel utilisé dans la fabrication d’armes et recharge de munitions », ajouté le communiqué.

Après achèvement de l’ensemble des procédures légales, un dossier pénal a été ficelé et les deux mis en cause ont été présentés devant les juridictions territorialement compétentes pour délit de possession et trafic d’armes et de munitions sans autorisation des autorités légalement habilitées », précise le communiqué.

D’autre part, les forces de police ont saisi, durant des opérations distinctes dans les wilayas de Naâma et Bejaia, 98.980 kg de drogue destinée au trafic à travers le territoire national.

Selon la même source, la première affaire a eu lieu à Naâma avec l’exploitation d’informations fiables faisant état d’un individu apprêtant à transporter une grande quantité du kif traité à bord d’un véhicule utilitaire ». La 2e opération menée par les éléments de la police de la sûreté de la daïra de Tazmalt à Béjaia, a permis, quant à elle, « l’arrestation de 4 suspects, dont un recherché par la justice pour implication dans plusieurs affaires criminelles, dont le trafic de drogue, outre la saisie de 2 kg de kif traité, 3 téléphones portables et une somme d’argent provenant de ce trafic ».

Dans ce contexte, la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) affirme qu’elle reste déterminée à traquer les trafiquants de ces poisons et à protéger la société de ce fléau qui porte atteinte à la santé publique et à l’intégrité du citoyen.

Dans la wilaya de M’Sila, les forces de la Police ont arrêté trois individus âgés de 23 à 27 ans pour association de malfaiteurs, détention et trafic de psychotropes avec usage de véhicule dans une cadre criminel organisé, en plus d’une affaire de faux et usage de faux dans des prescriptions et rendez-vous médicaux à des fins criminelles, port d’appareils et de matériels servant à la falsification de documents, et « saisie de 218 comprimés psychotropes et d’une somme de 24.900 DA provenant de le vente de ces substances nocives ».

Par ailleurs, les éléments des services de la Police judiciaire relevant de la sûreté de la wilaya de Mascara ont saisi 3.123 unités de boissons alcoolisées qui étaient destinées à la vente illégale.

Ces opérations « s’inscrivent dans le cadre de la politique menée par la DGSN pour la protection de l’économie nationale contre la contrebande sous toutes ses formes et la lutte contre les contrebandiers », conclut le communiqué.