Béjaïa – Les parents d’élèves s’insurgent !

1118

Béjaïa – Grève illimitée du Cnapeste
Les parents d’élèves s’insurgent !

La fédération des associations de parents d’élèves de la wilaya de Béjaïa estime que «la grève illimitée annoncée par le Cnapeste n’a aucun sens» et appelle les enseignants affiliés à ce syndicat à la raison.

Selon la fédération des associations de parents d’élèves de la wilaya de Béjaïa, tous les problèmes soulevés par le Cnapeste, en novembre dernier, notamment ceux liés à la gestion des carrières des enseignants et aux reliquats de payement ont été pris en charge par la tutelle, soulignant ainsi que «cette grève ne travaille pas l’intérêt des élèves qui sont complètement anéantis et ont le sentiment d’être abandonnés». Dans une déclaration rendue publique, avant-hier, cette fédération estime que la grève illimitée du Cnapeste n’est nullement dénuée de sous-entendus. «Cette grève cache autre chose. Arrêtons la haine, le déchirement et la violence. Passons à l’union, la communication, la construction et la compréhension. Tout le monde doit comprendre que ces enfants grandiront un jour. L’histoire va juger chacun par ses actes. Il n’y a pas que le salaire dans la vie, il y a aussi l’amour que nous portons pour ces innocents. Cette jeunesse, qui est l’avenir du pays et qui aura la charge de le gérer, interpelle notre conscience et notre responsabilité à chaque fois. Nous respectons nos enseignants et nous les appelons à la sagesse. Ils doivent comprendre que ces élèves n’ont fait de mal à personne. Et pourtant, ils subissent une violence aveugle», souligne la fondation dans son communiqué. Elle précise, par ailleurs, qu’elle ne gardera pas le silence devant une situation qui peut compromettre la scolarité des enfants. «Cette fois-ci, nous ne nous tairons pas, nous exigerons leur droit, coûte que coûte, et nous les défendrons. Ces enfants sont notre chaire, notre raison de vivre. La fédération des associations de parents d’élèves de la wilaya de Béjaïa prendra ses responsabilités», souligne-t-on. Il est à signaler que cette fédération a été conviée, le 10 et 11 janvier, par la DE et l’inspecteur général du MEN à une rencontre, afin d’ouvrir le dialogue sur la situation actuelle du secteur de l’éducation et sur la grève illimitée du Cnapeste.