Béjaïa – Sit-in des intendants devant la DE

251

Le personnel de l’intendance relevant des établissements scolaires de la wilaya de Béjaïa sont montés au créneau, en organisant, hier, un sit-in devant le siège de la direction de l’éducation. Au cours de ce rassemblement, les protestataires ont mis en avant leurs revendications tout en mettant en exergue leurs slogans, «Non à la marginalisation et oui à l’amélioration des conditions de travail», «Non à l’exclusion», entre autres. En outre, les intendants de l’éducation estiment que leur corps est «le seul qui a été privé de certaines primes» : «Tous les corps du secteur de l’éducation ont bénéficié de ces deux indemnités sauf le personnel d’intendance, malgré la complexité de nos fonctions», estime un protestataire. Par ailleurs, au cours de ce rassemblement, les présents ont déclaré leur solidarité avec le chef de service des fiances de la direction de l’éducation de la wilaya de Béjaïa écarté, selon eux, «injustement et sans scrupules». Il s’agit, en effet, de M. Arezki Nedara qui a été, pour rappel, relevé de ses fonctions suite à la grève enclenchée par le Canapest. Ce syndicat a, d’ailleurs, «exigé» le départ de ce fonctionnaire ainsi que deux autres du service personnel. Les intendants contre-attaquent, donc, au terme de ce rassemblement, exigeant la «réintégration du responsable des fiances de la DE». Par ce geste, cette partie des travailleurs de l’éducation viennent de contredire le syndicat du Cnapest en apportant un autre son de cloche.