Le Centre de recherche en langue et culture Amazighes sera implanté à Béjaïa (Journal Officiel)

531
Béjaïa accueillera le Centre de recherche en langue et culture Amazighes prévu par la Constitution de février 2016. Le décret exécutif portant la création de cet établissement à caractère scientifique a été publié au journal officiel. 
Placé sous la tutelle du ministère de l’Enseignement supérieur et la Recherche scientifique, le centre a pour mission la réalisation des programmes de recherche scientifique dans les différents domaines de la culture amazighe précise le texte de décret publié dans le JO n°14 daté du 1er mars 2017
En matière de langue, il est chargé de mettre en œuvre des projets de recherche dans les domaines des sciences et techniques du langage appliqués à la langue Amazighe dans toutes ses variétés, de réaliser des travaux de recensement, de rationalisation, d’adaptation et de production de la terminologie scientifique et technique.
Le centre de recherche est appelé à participer à la prospection, à la sélection, à l’acquisition et à la diffusion des blogs lexiques et la documentation à caractère pédagogique, scientifique et technique et de développer des méthodes et techniques de traduction en vue de répondre aux besoins du système éducatif, de formation et de recherche.
Le décret note aussi que le centre en question veillera à l’exécution des recherches théoriques et appliquées sur le développement de la langue et de la linguistique Amazighes, en liaison avec les institutions et établissements concernés.
En matière de promotion de la culture Amazighe, l’établissement se charge de recenser les us et coutumes et les pratiques culturelles et cultuelles, de transcrire et de valoriser les expressions de la culture amazighe et de reconstituer le patrimoine immatériel. Il réalisera des études pratiques sur l’interprétation des cultures orales et leur transmission à travers les étapes historiques, de réaliser des recherches sur l’évolution de la culture amazighe dans toutes les étapes.
Le conseil d’administration du centre comprend au titre des institutions étatiques des représentants de plusieurs ministères dont la culture, la défense, l’Intérieur, les affaires religieuses, l’éducation nationale, de la communication ainsi qu’un représentant du Haut-commissariat à l’amazighité.