Chute du niveau du barrage de Tichy Haf

781

La joie de disposer de l’eau qui coule sans interruption dans les robinets a été de courte durée pour certains villages de la commune de Feraoun, raccordés récemment aux eaux du barrage de Tichy Haf. En effet, l’APC a informé que des perturbations dans la distribution de l’eau potable sont intervenues, depuis jeudi 15 juin dernier, et ce au niveau de plusieurs localités relevant de cette commune. Ainsi, l’eau est rationnée dans les villages de Feraoun (chef-lieu), Akentas, Iguer Guendouz, Ibahlal, Ichekabène et Iguer Ali. Les autorités communales expliquent aux habitants de ces villages que cette réduction de l’alimentation en eau potable sur les réseaux de distribution est due «à la réduction des quantités d’eau distribuées pour la commune et au non paiement des factures d’eau». Ce qui revient à dire que la distribution de l’eau du barrage de Tichy Haf est rationnée depuis quelques jours déjà, et ce à cause de «la chute du niveau des eaux de ce barrage», due à la sécheresse et à la faible pluviométrie. Selon des sources de Tamokra, l’étendue d’eau de Tichy Haf souffre effectivement de la baisse préoccupante du niveau des eaux, ce qui expliquerait le rationnement de la distribution de l’eau de ce barrage. «C’est vraiment désolant d’en arriver à cette situation. Alors que nous croyions que le problème de la pénurie de l’eau a été réglé définitivement, quelle fut notre surprise lorsque nous avons été informés par l’APC que l’alimentation de nos foyers avec l’eau du barrage de Tichy Haf est rationnée. En plus de cela, nous sommes en pleine saison estivale, où la demande en eau s’accroît de manière significative!», se désole un habitant du chef-lieu communal de Feraoun.