De nouveaux prestataires pour l’achèvement de la nouvelle gare maritime de Béjaïa

900

De nouveaux prestataires de service ont été mobilisés pour contribuer à achever, dans les meilleurs délais, la réalisation de la nouvelle gare maritime, temps établis désormais au plus tard à la fin du mois de février prochain, a-t-on appris auprès de la direction générale de l’Entreprise portuaire de Béjaïa (EPB).

Cette décision a été entérinée après une évaluation de l’avancement du projet, jugé en état d’avancement « laborieux » du essentiellement aux carences en moyens humain et matériels, engagés sur le site par le maitre de l’ouvrage , Batimétal en l’occurrence, et ses prestataires attitrés.

« Nous lui avons retiré une partie des prestations, principalement les œuvres secondaires et nous les avons confié à d’autres opérateurs nationaux et locaux », a précisé à l’APS le président directeur général (PDG) du port, Djelloul Achour.

Les prestations concernent le revêtement du sol et des façades, les revêtements résine pour les parkings, les aménagements extérieurs et l’éclairage de l’ouvrage, confiés ainsi séparément à une douzaine d’opérateurs, alors que tous les travaux restants sont maintenus à la charge de Batimétal, a-t-il expliqué.

Mise en exploitation partielle en 2016 à l’occasion des périodes estivales, le projet, qui a déjà connu une multitude de glissements sur les délais contractuels, a vu sa réception de nouveau décalée, a-t-il dit.

Sa livraison et sa mise en service intégrale avant l’été prochain est jugée éminemment opportune, non seulement pour améliorer les prestations d’accueil des voyageurs durant cette période, mais aussi pour concrétiser un nouveau challenge, celui de la multiplication des dessertes vers et à partir de Béjaïa en direction de l’étranger.

Des négociations avancées sont à l’œuvre avec des compagnies internationales, notamment Tunis (Tunisie), Split (Croatie) et Genes (Italie), pour en assurer les rotations y afférentes. « On devrait concrétiser, notamment pour Tunis et Split, dès le mois de juillet prochain », a assuré M. Achour.