Découverte de deux cadavres à Béjaïa

5253
Lakhdaria, ALGERIA: An Algerian policeman stands guard as security forces block the road to Lakhdaria, 70 kilometres (45 miles) southeast of Algiers, where a suicide bomber rammed an explosives-packed truck into an Algerian barracks 11 July 2007, killing eight soldiers, according to security sources. The attack took place just a few hours before a major African sporting event started in the capital. A major security operation was launched around Lakhdaria, in parallel to the huge precautions taken for the All-Africa Games which involve 8,000 athletes from more than 20 countries. AFP PHOTO/FETHI BELAID (Photo credit should read FETHI BELAID/AFP/Getty Images)

Les éléments de la Protection civile de Béjaïa ont eu, hier, à intervenir à deux reprises pour l’évacuation, à la morgue de l’hôpital Khelil Amrane, de deux cadavres découverts par les services de sécurité. Ainsi, alertés par les habitants d’Oued Dass, une localité située sur la côte-ouest de Béjaïa, des gendarmes ont découvert, dans un ravin, un corps inanimé d’un homme, apprend-on d’une source sécuritaire. Le second cadavre a été retrouvé par des agents de la police à Targa Ouzemour, une cité populaire de la ville de Béjaïa, selon la même source. Jusqu’à maintenant, l’on ignore l’âge, les causes et les circonstances de la mort de ces deux hommes. Néanmoins, assure-t-on, une enquête a été ouverte par les services de sécurité pour mettre la lumière sur ces deux découvertes macabres.