Le député FFS Chafaâ Bouaïche accuse «Le comité des fêtes de la commune de Béjaïa a dépensé 84 Mds»

777

Le député du FFS, Chafaâ Bouaïche, a rendu public, avant-hier, un montant faramineux dépensé par le comité des fêtes de la ville de Béjaïa durant la période 2012/2017. En effet, selon le député du Front des Forces Socialistes de Béjaïa, «de 2012 à 2017, le comité des fêtes de Béjaïa a dépensé 84 milliards de centimes». Chafaâ Bouaïche s’interroge sur cette dépense, alors que «la ville a été un cimetière culturel», selon lui. Cette sortie médiatique intervient, alors que le FFS est désormais à la tête de la municipalité de Béjaïa, ce qui augure une avalanche de critiques contre l’ex-maire d’obédience FLN. Fortement critiqué par ses adversaires politiques, le maire FLN sortant, Hamid Merouani, a tenu, le 15 novembre dernier, une conférence de presse durant laquelle il s’est étalé sur les dépenses dudit comité. Merouani a même avancé un autre chiffre que celui rendu public, avant-hier, par le député Bouaïche. Lors de ce point de presse, l’ex-maire de Béjaïa s’est interrogé, en disant : «Pourquoi ont-ils attendu la fin du mandat pour me critiquer? Ils m’accusent de dépenser 17 milliards dans le cadre des activités du comité des fêtes, dont j’assurais la présidence. Pourtant, ce comité était composé de 2 élus FLN, 3 FFS, 1 RND et un autre du PT. Toutes les décisions ont été votées à l’unanimité. Cet argent n’était pas un gaspillage comme ils le prétendent. En plus des festivals organisés dans la ville de Béjaïa, «le comité des fêtes a pris en charge les récompenses des lauréats des différents examens de fin d’année, du primaire au bac, a financé l’organisation des séminaires de médecins à l’université, a sponsorisé les associations scientifiques de notre université, a soutenu les nécessiteux durant les décès et a contribué dans l’acquisition des chapiteaux et l’achat des cadeaux pour primer les vainqueurs des tournois sportifs organisés dans les quartiers. Je suis là pour rendre des comptes», a-t-il déclaré. Cette révélation du député du FFS augure un bras de fer avec le maire sortant et un déballage sur de nombreux dossiers.