EPB – Les exportations hors hydrocarbures en baisse

297

Le trafic hydrocarbures, au niveau de l’entreprise portuaire de Béjaïa (EPB), a atteint les 7 590 869 tonnes durant les dix premiers mois de l’année en cours, soit du 1er janvier au 31 octobre 2017.

À la même période en 2016, la valeur était de 6 472 203 tonnes, alors que cette année, les exportations en hydrocarbures rencontrent une progression de 17,28%, selon un bilan établi, dernièrement, par la direction de l’EPB. Le trafic hors hydrocarbures, quant à lui, a marqué un recul de 15,45%, passant de 9 698 230 tonnes, enregistrées de janvier à octobre 2016, à une quantité de 8 115 358 tonnes, réalisées à la même période en 2017. Le trafic global, à savoir hydrocarbures et hors hydrocarbures, ayant transité par le port de Béjaïa, a enregistré un léger recul cette année, soit -2,27%, comparativement à l’année précédente. Cette régression dans le trafic global a été causée par la limitation de l’octroi des licences d’importation par l’État pour certains produits alimentaires et non alimentaires. Le ministère du Commerce a justifié cette mesure par la volonté de réduire la facture de l’importation et de promouvoir le produit local, dans un contexte marqué par l’inflation et la chute de la valeur de la monnaie locale. Ainsi, les importations de marchandises ont régressé de 17,56%, durant les dix premiers mois en 2017, comparativement à la même période en 2016. Par ailleurs, le bilan de l’EBP a noté un recul dans le trafic de conteneurs, estimé à 11,48%, soit 25 888 EVP en moins par rapport à la période de 2016. Ce sont, en effet, 199 698 EVP ayant transité par le port de Béjaïa de janvier à octobre 2017, contre 225 598 EVP à la même période de l’année précédente. Le tonnage des marchandises conteneurisées a aussi baissé de 7,69%, a-t-on souligné.