Feux de forêts Béjaïa, la wilaya la plus touchée : 383 foyers d’incendies en une semaine

190

Plus de 380 feux de forêts, ayant parcouru une superficie totale de 17 400 ha, ont été enregistrés durant la période allant du 3 au 9 du mois en cours, au niveau national, selon la Direction générale des forêts.

«Dix mille sept-cent quatre ha de forêts, 3 466 ha de maquis, et 3 230 ha de broussailles ont été touchés par les feux, soit une moyenne de 55 foyers par jour et une superficie de 45 ha par foyer», a indiqué le communiqué rendu public, jeudi passé, par la DGF. Pour ce qui est des wilayas les plus touchées, le même bilan a fait savoir que Béjaïa vient en tête, avec 5 477 ha ravagés par 184 incendies, suivie par la wilaya de Guelma, avec 5 368 ha et un total de 38 foyers, la wilaya de Skikda, 4 783 ha et un total de 152 foyers, et Tizi-Ouzou avec 2722 ha et un total de 241 foyers. Les wilayas d’Annaba, El Taref, Médéa, Jijel, Sétif et Aïn Defla figurent également dans la liste des dix wilayas ayant été touchées par les feux de forêts durant la même période. La DGF précise dans ce cadre que «le dispositif de prévention et de lutte mis en place depuis le 1er juin 2017 sera maintenu jusqu’à la fin de la campagne, prévue le 31 octobre de cette année». Dans le cadre de la campagne de prévention et de lutte contre les incendies de forêts, la DGF lance un appel aux citoyens pour plus de vigilance. «Eu égard aux risques persistants durant cette période, il est fait appel aux citoyens notamment aux populations riveraines, d’observer plus de vigilance et d’apporter leur contribution sur le plan de l’alerte et de la prévention», souligne la même source. Cette dernière, a indiqué que comparativement à la même période du 03 au 09 août 2016, il a été enregistré 1 925 foyers, ayant parcourus une superficie totale de 30 033 ha dont 15 104 ha de forets, 7 553 ha de maquis et 7 376 ha de broussailles, soit une moyenne de 28 foyers par jour et une superficie de 16 ha par foyer. Par ailleurs, il est utile de rappeler que le Ministère de la Communication avait installé, samedi dernier, un fil rouge spécial incendies de forêts au niveau de l’ensemble des radios locales. Le fil rouge a vocation d’être une passerelle et une plateforme de communication d’urgence en mettant 24h/24 et 7jrs/7, des lignes téléphoniques et tout autre média à disposition des citoyens afin de permettre aux radios locales de relayer toutes sortes d’informations citoyennes ou institutionnelle susceptibles de contribuer, avec l’ensemble des acteurs institutionnels qui sont présents sur le terrain des opérations. Selon le Ministère de la Communication, Il s’agit de sensibiliser contre le fléau, voler au secours des personnes en détresse et favoriser une fluidité de la circulation de l’information et de prévention.