Gaz de ville : Des entreprises gèlent leurs chantiers

1555

Plus de 20 entreprises chargées de la réalisation des projets du gaz de ville dans la wilaya de Béjaïa ont décidé de geler les travaux jusqu’au règlement de leurs factures, dont plusieurs datent de novembre 2016. Les chefs de ces entreprises tirent la sonnette d’alarme quant aux difficultés de leurs trésoreries qui les empêchent de continuer les travaux et assurer les rémunérations même des employés. «Entreprises en détresse.» Voilà le slogan brandi par ces employeurs qui se sont rassemblés jeudi devant le siège de la direction de distribution de l’électricité et du gaz (DD), pour rappeler aux responsables leur situation financière très difficile. Ils ont élaboré, lors d’une réunion tenue après le rassemblement, un modèle de lettres qui seront adressées au cours de cette semaine aux P/APC de plusieurs communes et dans lesquelles ils les tiennent au courant de la décision qui s’impose. Ils les informent du gel des travaux au niveau de leurs localités «jusqu’au règlement intégral de leurs factures et le retour à la normale dans le circuit de paiement au niveau de la DD». Dans leurs écrits, les entreprises prient les élus locaux de «prendre acte de cette information qui constitue une réponse à toute éventuelle interpellation de la part des représentants de la société civile».