Hattab libère du foncier au cœur de la ville

2276

Une rencontre entre le président de l’APC de Béjaïa, M. Hocine Merzougui, et le wali de Béjaïa, Mohamed Hattab a eu lieu avant-hier au siège de la wilaya, pour examiner la situation de la commune et arrêter les priorités en vue de développer la ville. C’est ce qu’a révélé la cellule de communication de la mairie de Yemma Gouraya. Accompagné du président de l’APW, M’henni Haddadou, du vice-président de l’APC, Allaoua Mouhoubi, et des députés Rachid Chabati et Chafaa Bouaiche, le président de l’APC de Béjaïa a présenté au wali, en présence du secrétaire général et du chef de cabinet, la situation de la commune et le déficit en terme de développement. La même source précisera que «le wali de Béjaïa a donné son accord au président de l’APC pour affecter des assiettes foncières appartenant aux Domaines, afin de lancer de nouveaux projets. Ainsi, une assiette de 5 000 m² (pas loin du tribunal administratif) est dégagée pour construire un nouveau lycée, une autre de 2 700 m² (pas loin de l’ETDE) pour construite une école primaire, et une assiette de 10 000 m² (en face de l’ex-JUT) réservée à la réalisation d’un nouveau marché pour transférer l’actuel marché de l’EDIMCO. En outre, un accord a été trouvé avec le wali pour le transfert de l’ancien siège de l’Inspection de travail d’Ighil Ouazoug vers la commune, afin de réaliser un équipement public. Des locaux seront mis à la disposition de l’APC au niveau des 4 chemins pour réaliser une unité de soins au profit des habitants du quartier.» Par ailleurs et concernant les 45 commerçants sis au niveau des 4 chemins, le maire et le wali se sont mis d’accord pour les transférer vers d’autres locaux. Sur un autre registre, une galerie d’art sera créée au niveau des locaux qu’occupe actuellement le comité des fêtes.