Incendie à Cevital Béjaïa : «Pas de perturbation dans l’approvisionnement en sucre»

284

L’important incendie qui s’est déclaré au complexe industriel du groupe Cevital, à Béjaïa, vendredi dernier à 1h30 du matin, n’aura pas de conséquences sur l’approvisionnement en sucre, assure la direction du groupe.
Dans un communiqué de presse relatif à «l’incendie sur son site agro-industriel de Béjaïa, dans l’un de ses silos de sucre roux», le groupe Cevital «rassure tous les consommateurs que les stocks de sucre à disposition permettront de servir le marché national sans aucune perturbation». Le groupe assure également que «toutes ses équipes sont mobilisées pour que le fonctionnement normal de la production de sucre reprenne dans les 48 à 72h».
Selon la même source, l’incendie «a été totalement maîtrisé à 6 heures du matin» dans la journée de vendredi. La direction du groupe tient également à «rassurer qu’aucune victime n’est à déplorer» et qu’elle reste déterminée «à faire toute la lumière sur cet incendie», pour en connaître «l’origine».
L’incendie a détruit un hangar contenant quelque 50.000 tonnes de matières premières destinées à la fabrication de sucre roux, selon la Protection civile. «Tout le hangar s’est effondré ainsi que les tapis roulants acheminant la matière première vers la raffinerie de sucre, a précisé le lieutenant Hakim Latrèche, soulignant que les flammes générées à l’intérieur de la structure se sont rapidement étendues à l’extérieur». La Protection civile a mobilisé plus d’une centaine de pompiers, dotés d’importants moyens, dont 27 camions anti-incendie, 2 camions à échelle et 7 ambulances, pour «circonscrire le feu, mais aussi, pour éviter sa propagation vers les autres unités industrielles, notamment la raffinerie d’huile, dont l’atteinte aurait pu avoir des conséquences très graves», a-t-il ajouté. L’opération d’extinction de l’incendie, qui a pris fin vers 6h du matin, a été soutenue par les moyens de la compagnie Sonatrach et de l’Entreprise portuaire de Béjaïa (EPB).