L’eau emmagasinée avoisine les 69 millions m3 : Le barrage de Tichy Haf rempli à 85%

381

En principe, l’approvisionnement des ménages en eau potable à partir du barrage Tichy Haf durant l’été prochain s’effectuera d’une manière régulière et sans interruption, suite aux grandes quantités d’eau emmagasinées par le barrage, à la faveur des fortes précipitations qu’a connues la région ces dernières semaines. En effet, le barrage a atteint, la semaine dernière, un taux de remplissage de 85%, alors qu’il n’était rempli qu’à 65 % fin février. Ce taux représente, selon le directeur de ce barrage, une quantité d’eau de 69 millions m3. Erigé sur l’Oued Bousselam, le barrage Tichy Haf, mis en service en 2006 et desservant presque la moitié des cinquante-deux communes que compte la wilaya de Béjaïa, a une capacité totale de 81 millions m3. Le même responsable n’écarte pas la possibilité d’atteindre un taux de remplissage de 100 %, d’ici fin mai. Il explique : «En plus des pluies orageuses et des averses marquant une partie du mois de mai, ce barrage sera également alimenté par la fonte des neiges des montagnes surplombant cette retenue d’eau». Ce barrage hydraulique, sis entre les communes de Bouhamza (rive droite) et Tamokra (rive gauche), est destiné à l’alimentation en eau potable et industrielle des agglomérations situées sur le couloir Akbou-Béjaïa (47 hm3/an) et à l’absorption des crues de l’Oued Boussellam. Il est attendu, avant le début du mois de Ramadhan, l’alimentation au quotidien en eau potable de pas moins de 24 communes de la wilaya, soit 479 villages et 332 000 habitants. Par ailleurs, la production en eau de la wilaya de Béjaïa provenant des sources, forages et puits est estimée à 141 000 m3. Les barrages produisent une quantité de 115 000 m3, alors que la production en eaux minérales est de l’ordre de 6 000 m3.