Mercuriale d’hiver : Les haricots verts à 400 DA le kilo !

281

En cette période hivernale, les mercuriales, à Béjaïa, s’installent de manière durable sur le plus haut échelon de l’échelle des prix. Les haricots verts sont affichés à pas moins de 400 DA le kilo, voire plus dans les magasins de fruits et légumes. L’hiver n’est, certes, pas la saison des haricots, mais il serait utile de mettre en place des garde-fous, pour freiner l’ascension vertigineuse des prix. La pomme de terre, qui est un produit de large consommation, coûte entre 60 et 75 DA. Les oignons, roi de la marmite, dont aucune mère de famille ne peut se passer, sont cédés à un prix, variant entre 40 et 60 le kilo. Les petits pois font leur première apparition de la saison à 200 DA, voire 240 DA le kilo, et les artichauts, qui les accompagnent généralement en jardinière, sont proposés entre 100 et 140 DA le kilo, selon la qualité et la fraicheur du produit. Les fèves sont proposées, dans les marchés, à 100 DA le kilo. La laitue, qui est aussi indispensable pour les personnes souffrant de maladies chroniques et tous ceux qui observent une hygiène de vie, coûte entre 100 et 200 DA le kilo. Le prix des carottes et des navets est fixé autour de 80 DA le kilo. Les courgettes, qui agrémentent bien la sauce du couscous, sont vendues à un prix qui va de 100 à 150 DA, selon leur fraicheur. Les poivrons verts qui regorgent, parait-il, de vitamine C, et qui, par leur volume, emplissent les étals des marchands de fruits et légumes, sont cédés à 120 DA le kilo. La tomate, quant à elle, qui apporte un bon goût à toutes les sauces et qui se mange aussi en salade, est cédée entre 80 et 120 DA le kilo. Les produits les moins chers en cette période d’hiver sont, selon toute vraisemblance, les choux, les choux-fleurs et les fenouils; leurs prix oscillent entre 60 et 90 DA le kilo.