Un mystérieux animal s’attaque au cheptel : Seize bêtes tuées en une semaine à Tichy

7795

La semaine dernière, trois petits éleveurs du village Toussel de la localité de Tala Amara, dans la commune de Tichy, ont été ruinés par un mystérieux animal qui s’attaque aux caprins et aux ovins.

En l’espace d’une semaine, plusieurs attaques ont été enregistrées dans la même zone. En tout, seize bêtes entre chèvres, chevreaux, boucs, moutons et brebis ont été tuées par cet animal. Ces incursions sont menées pendant la nuit et le mystère demeure entier quant à la nature du bourreau. L’animal attaque les bêtes au coup et à la tête en laissant juste deux perforations. Il entre dans les enclos et les étables, tue ses victimes et disparaît facilement et ne prend même pas la peine de goûter à ses victimes. Au petit matin, les bêtes tuées sont retrouvées entières, pas même un morceau de chair manquant. Le fait que cet animal tue puis s’en va sans demander son dû a plongé les paysans dans l’expectative, car ce mode de prédation est rare, puisque les carnivores, normalement, tuent pour manger. Pour rappel, une attaque similaire a été déjà enregistrée dans la même région en janvier dernier. Selon certains fermiers expérimentés, ce phénomène est peut-être le fait d’un grand chien issu d’un croisement entre plusieurs espèces de chiens ou entre un chien et un chacal, car ce phénomène a été déjà observé. Les services vétérinaires de la commune de Tichy se sont déplacés sur les lieux et ont emporté des échantillons pour analyse. Mais pour le moment, aucune précision n’a été apportée. Un témoin qui a pris attache avec l’association Tichy la verte affirme qu’il a pu entrevoir cet animal et il a précisé qu’il ressemble à un chien de grande carrure et avec de longs poils. Pour faire toute la lumière sur cette affaire et retrouver cet animal mystérieux, l’APC, le district des forêts de Tichy et l’association écologique Tichy la verte ont lancé un appel à témoins. Les autorités recommandent la plus grande vigilance en attendant de délier ce mystère, car personne ne sait si cet animal non identifié pourrait s’attaquer aussi à l’homme.