Pollution de l’Oued Soummam : Une commission de contrôle des eaux à pied d’œuvre

822

Une cellule de surveillance, chargée du contrôle des eaux de l’Oued Soummam, vient d’être mise en branle par la direction de l’environnement de la wilaya de Béjaïa.

Cette cellule de surveillance est composée de chercheurs, de représentants des directions de la pèche, des forets et de l’environnement, des représentants du mouvement associatif et des chercheurs dans le domaine. Ce groupe de travail a pour mission de déterminer les origines de la pollution de l’Oued Soummam, qui engendre une mort massive de poissons, et de faire office de contrôle de ses eaux. La feuille de route de cette commission est le prélèvement d’échantillons dans 5 points différents, et ce chaque mois. Il est à rappeler que les résultats officiels de l’enquête sur les causes de la mort des centaines de poissons, notamment en 2014 dans le même Oued, ne sont toujours pas connus. Cette «catastrophe écologique» a engendré la mise sur pied d’une commission d’enquête, composée de représentants de la direction de la pêche, de l’environnement, des forêts et du service d’hygiène de la municipalité de Sidi-Aïch, qui s’est immédiatement rendue sur les lieux, pour en déterminer les causes, mais en vain. Plusieurs parties avaient, à plusieurs reprises, tiré la sonnette d’alarme quant à la pollution de ce fleuve. «L’Oued Soummam est extrêmement pollué et il ne faut, en aucun cas, boire de son eau, car le risque d’intoxication est élevé. Il faut, aussi, éviter de pêcher dans ce Oued», un avertissement maintes fois lancé par les professionnels du secteur et les associations, activant dans cette région de la Soummam.