Le RC Seddouk n’a pas gâché son week-end

275

Annoncé comme la grande affiche de la 3e journée de la division Honneur Béjaïa, le duel entre le RC Seddouk et son invité, le CRB Souk Ténine, est revenu finalement aux locaux.

En effet le RC Seddouk a su réaliser l’essentiel, à savoir les trois points mis en jeu au bout d’une rencontre intense et palpitante à suivre. Des retrouvailles qui ont été à la hauteur de la réputation des deux équipes tant il y avait du beau jeu, du suspense, de l’engagement et une grosse dépense d’énergie. Les deux équipes se sont livrées une bataille sans merci sur le terrain. Comme pour montrer leur intention d’être sur la pelouse pour chercher les trois points du match, les coéquipiers de Benmaamar vont d’emblée porter le danger dans le camp de leurs vis-à vis. Ainsi, ils parviendront à ouvrir la marque dès la 7′ par le biais du jeune et talentueux Billal Benmokhtar sur penalty, suite à un fauchage sur Yahiaoui. La réaction des protégés de Redjradj sera imminente, mais ils pêcheront par maladresse et surtout par la nervosité générée par l’enjeu du match. Jouant plus calmement, les coéquipiers de Mouloudi mèneront quelques attaques sans pour autant arriver à transpercer la muraille adverse. La mi-temps sera sifflée sur ce score d’un but à zéro au profit des locaux. À la reprise, le scénario va complètement changer avec une partie qui sera nettement plus animée. Tenue par l’obligation du résultat, la formation du RCS va se montrer plus entreprenante qu’elle ne l’était en première période. Ainsi, plusieurs opportunités se sont offertes aux Vert et Noir mais, à chaque fois, ils manqueront dans le dernier geste, si ce n’est l’excellent gardien Bourouih qui fera le reste. Plus on avance dans le temps, plus les débats deviennent intenses avec une bataille qui fait rage au milieu. Les dernières minutes seront palpitantes à suivre avec cette formation seddoukoise qui va se jeter en attaque pour aller chercher la faille au sein de la défense du CRBST et plier la partie, mais ni Bennacer ni Billal encore moins Hamma ont réussi le lobe mais le ballon sera sauvé sur la ligne par Kennouche, revenu en catastrophe. En face, les littoraux monopolisent bien la balle mais à aucun moment ils n’ont réussi à mettre en danger la défense locale. Malgré les derniers rushs des protégés de Benslimane, le score n’évoluera pas. L’excellent arbitre Mazouzi, bien secondé par Ferchouli et Madoui, mettra un terme aux chauds débats sur cette victoire quoique longue à se dessiner mais précieuse et amplement méritée du RCS qui a réussi une belle affaire en glanant des marches au classement, en attendant de disputer son match en retard face à l’ARBB. Les coéquipiers de Bourahla qui sont certes accréditer d’un bon match mais n’ont pas trop cru en leurs chances.