Session spéciale du Bac 2017 : 2184 retardataires concernés

834

La rumeur selon laquelle la wilaya de Béjaïa, tout comme celle de Tizi Ouzou, ne serait pas concernée par la seconde session du baccalauréat n’est pas fondée, selon le directeur de l’éducation de Béjaïa, Brahim Bader, contacté hier par nos soins.
Le responsable a confirmé qu’à Béjaïa, les élèves retardataires concernés par cette session de rattrapage sont au nombre de 2184, soit 251 scolarisés et 1929 candidats libres. Ils passeront leur examen dans sept centres consacrés à cet effet. A noter que l’examen sera centralisé dans la ville de Béjaïa, puisque six centres ont été affectés à cet effet dans la ville et un autre au niveau de la prison de Oued Ghir. Le directeur a ajouté que les élèves peuvent désormais imprimer leurs convocations à partir d’hier, sur le site de l’Office national des examens et concours.