La ville de Béjaïa, privée d’eau depuis trois jours

1120
La ville de Béjaïa et une partie de la localité de Tichy sont privées d’eau potable depuis trois jours à cause de la rupture d’une canalisation principale les alimentant depuis la source bleue, à Darguina, à 35 km à l’Est du chef-lieu de wilaya, a-t-on appris de l’Algérienne des Eaux (ADE).
 
L’incident a été précipité par la crue de l’oued Agrioun, conséquemment aux dernières intempéries, qui a arraché un tronçon de cette canalisation implantée à l’intérieur du lit de l’oued, non loin de la ville de Darguina, a-t-on précisé, indiquant que la rupture de la canalisation n’a été décelée que tardivement, plongeant toute la région dans un stress hydrique rarissime.
 
En mars 2015, un incident analogue et quasiment au même endroit avait été alors déploré, faisant rappeler aux abonnés de l’ADE un « pénible souvenir », les réparations y afférentes ayant perduré une quinzaine de jours.
 
Pour éviter la récidive, l’ADE a installé, ce mercredi, une cellule de crise, essentiellement pour arrêter un programme d’alimentation, à tour de rôle des différents quartiers de la ville, en substitution l’eau arrivant de la source Bleue par celle en provenance du barrage de Tichy-haft, à l’ouest, à raison d’un jour sur deux. Les institutions publiques et les structures sanitaires (hôpitaux, polycliniques), quant à elles, vont être secourues par un roulement de camions citernes, a-t-on expliqué.
 
La réparation interviendra, pour sa part, une fois constatée la décrue de l’oued, a-t-on ajouté, indiquant que jusqu’à présent, il n’a pas été possible ni d’intervenir, ni de faire un bilan des dégâts subis par la conduite, une canalisation en acier noir de diamètre 700, a-t-on précisé.